32015juin
Brûler les graisses,  bénéfique pour le cœur

Je n’arrive pas à tenir 40 minutes en courant…Il paraît qu’il ne faut pas s’arrêter avant. Quel sera le risque si on n’y parvient pas ?

Non, ce n’est pas grave. En fait, c’est ce qu’affirment souvent les moniteurs sportifs ou les coachs. En outre, cette limite magique des 40 minutes, au-delà de laquelle le corps se mettrait à puiser son énergie dans les graisses, est dépassée actuellement. Selon les ouvrages spécialisés dans la nutrition sportive, ils affirment que le corps humain consomme des graisses dès le début d’un exercice physique.

Le bon rythme pour brûler les graisses, tout en prenant soin de son cœur

Premièrement, il faut savoir que le plus important, c’est l’intensité de l’exercice. L’idéal, c’est de faire un effort à 75% de sa fréquence cardiaque maximum. Pour la calculer, il faut soustraire 220 de notre âge. Par exemple, si on a 40 ans, la fréquence cardiaque maximum est de 180 battements par minute. Donc il ne faut pas dépasser au-delà de 135 battements par minute. On pourra même vérifier ce calcul avec un cardiofréquencemètre. Faire des exercices physiques comme courir, nager, ou pédaler, même un peu, c’est positif pour le corps autant que pour le cœur. Au bon rythme, on brûle 8 kcal de graisses par minute. Et en bonus, une fois l’exercice physique terminé, le métabolisme du corps continue à être plus élevé et à brûler des graisses.

courir





Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *