202015mai
La polygamie nuit à la santé

Avoir plusieurs femmes en même temps est synonyme de virilité pour certains hommes. Mais beaucoup ne savent pas que cette aptitude peut nuire à la santé. Une étude a été réalisée par des chercheurs saoudiens que la polygamie augmenterait le risque de maladies coronariennes.

polygamie1La monogamie est bonne pour la santé

Des chercheurs saoudiens ont étudié le risque de maladies cardio-vasculaires sur les personnes fidèles et infidèles. Ces derniers ont constaté que les hommes qui pratiquent la polygamie ont « fois plus de chance de développer la maladie. La sévérité des symptômes et le risque augmenteraient avec le nombre de femmes. Pour parvenir à cette conclusion, ils ont évalué plus de 687 hommes mariés saoudiens ou habitants aux Émirats Arabes Unis. Près de la moitié d’entre eux était atteints de diabète, hypertension et 45 % avaient déjà suivi un traitement de maladie cardiovasculaire. Hors que la majorité était monogame.

Les symptômes de la maladie sont silencieux

Les symptômes d’une maladie coronarienne sont souvent silencieux jusqu’à un stade très avancé de la maladie. Quand le patient est atteint sévèrement d’un accident vasculaire cérébral ou AVC, par exemple, il peut présenter de violents maux de tête, de perte d’équilibre… Ce dernier peut aussi avoir de la difficulté à parler et à comprendre ce que les gens lui disent. La perte de vision et la sensation de paralysie dans un membre ou toute une moitié du corps font aussi partie des nombreuses percussions que le malade peut en souffrir.
En somme, l’arrêt du tabagisme et de l’alcoolisme ne suffit pas à maintenir une bonne santé. L’alimentation équilibrée et les exercices réguliers jouent aussi un rôle déterminant. Toutefois, pour avoir une meilleure santé, il vaut mieux se contenter d’une seule femme. Lors du Congrès de l’Asian Pacifique Society of Cardiology qui se tenait à Abu Dhabi, les résultats des recherches présentés par les chercheurs de l’Arabie Saoudite plaidaient en faveur de la monogamie




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *