302017juil

Le terme « maladies cardiovasculaires » correspond à un terme général qui recouvre une série de pathologies comme la thrombose (problème vasculaire), la coronarite, l’arythmie, une défaillance cardiaque congénitale ou une infection cardiaque. Même si ces maladies peuvent être traitées, ce sont des pathologies graves et qui peuvent parfois être évitées. Parmi les conseils donnés pour limiter l’apparition de ce type de maladie, il est généralement évoqué une alimentation saine, une activité sportive régulière et l’arrêt de la cigarette.

Avoir une alimentation équilibrée

Alors que pendant longtemps les graisses saturées ont été considérées comme responsables des maladies cardiovasculaires, d’innombrables études montrent aujourd’hui leurs bienfaits sur la santé. En effet, ces graisses n’entraînent en aucun cas une surmortalité d’origine cardiaque. Les aliments riches en oméga 3 sont particulièrement utiles. Les vitamines et minéraux qu’ils contiennent contribuent à protéger le cœur. De même, il a été prouvé que la consommation régulière et modérée de fruits et légumes prévenait l’apparition des maladies cardiovasculaires. Il est également conseillé de consommer des céréales entières et de diminuer les glucides. Les céréales entières sont composées de fibres qui facilitent le transit et contrôlent la tension artérielle.

Favoriser l’exercice d’une activité sportive régulière

Le surpoids impacte la colonne vertébrale, les genoux mais pas seulement. Il oblige aussi le cœur à faire plus d’efforts ce qui peut déboucher sur l’apparition d’une maladie cardiovasculaire. Le mieux est donc de maintenir un poids normal, avec un indice de masse corporelle (IMC) compris entre 18 et 25. Pour cela, n’hésitez pas à pratiquer une activité physique régulière. La pratique d’une activité sportive aide à éliminer le stress qui a des impact négatif sur le cœur et les artères. Plusieurs études ont démontré que le yoga, la médiation et certains exercices de respiration profonde permettent de réduire sensiblement la tension (systole comme diastole). Tout comme la gestion du stress, le sommeil est lui aussi important. En effet, un manque de sommeil peut conduire à de graves problèmes de santé comme l’obésité, l’hypertension et parfois l’infarctus.

Se faire suivre régulièrement par un médecin

La prévention des maladies cardiovasculaires passe aussi par un suivi médical régulier. Pensez à contrôler votre tension, votre taux de cholestérol et votre glycémie. Si vous fumez, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel pour tenter d’arrêter. La cigarette est une des principales causes de l’apparition d’une maladie cardiovasculaire et notamment de l’infarctus qui, s’il n’est pas pris en charge rapidement, peut être mortel. Une étude a démontré que le fait de fumer pendant deux ans augmentait de 36 % le risque de contracter ce type de maladie. En effet, le tabagisme agit sur un gêne protecteur des artères. Le risque est présent sur toutes les artères du corps et notamment les artères du cœur, des membres inférieurs et du cerveau. L’arrêt du tabac est donc fortement recommandé en présence de toute symptomatologie cardiovasculaire ou de tout antécédent .

Ainsi, les maladies cardiovasculaires sont favorisées par divers troubles (diabète, obésité, tabagisme ou hypercholestérolémie notamment) sur lesquels des actions peuvent être menées, ainsi que des facteurs génétiques.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *