142015août
Système cardiovasculaire : Pression artérielle centrale- Concepts et définitions

hypertension artérielleLe système cardiovasculaire est constitué d’une pompe cardiaque et de conduits permettant d’apporter aux tissus les quantités d’oxygène nécessaires, et ceci avec le meilleur rendement possible. L’optimisation du rendement vise à assurer à la périphérie une perfusion sanguine continue à l’étage artériolocapillaire. Une telle perfusion continue est difficile à obtenir car la pompe cardiaque est alternative et non pas continue.

L’effet Windkessel

Un bon fonctionnement du système cardiovasculaire nécessite donc un mécanisme d’adaptation grâce auquel la perfusion cyclique provenant du cœur est transformée en une perfusion continue à la périphérie. Ce mécanisme, appelé « effet Windkessel », est obtenu grâce aux propriétés viscoélastiques de l’aorte thoracique. Lors de la systole cardiaque, une partie du sang provenant de l’injection ventriculaire se dirige directement vers les vaisseaux périphériques, réalisant ainsi une perfusion systolique. Une autre partie du sang éjecté, environ 50%, est stockée durant la même période autour de la paroi aortique, puis restituée durant la diastole, entraînant ainsi une perfusion diastolique des vaisseaux périphériques. L’association des perfusions systolique et diastolique réalise une perfusion continue. Cet effet Windkessel n’est possible que grâce à l’élasticité de la paroi aorte thoracique, dont le diamètre augmente de manière significative au moment de la systole et revient à sa valeur initiale durant la diastole. Ce phénomène physiologique est altéré chaque fois que la paroi de l’aorte thoracique devient rigide. Cette augmentation de rigidité est élément caractéristique du vieillissement cardiovasculaire. Celui-ci survient de manière prédominante au niveau des artères centrales, avant tout au niveau de l’aorte thoracique et de ses principales branches.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *