262015mai
Un nouveau traitement contre l’insuffisance cardiaque en 2016

Plus fréquentes que le cancer, cette affection est une maladie chronique et évolutive. Il y a cependant des traitements pouvant améliorer l’espérance de vie et le confort des personnes touchées. Il faut tout de même que la maladie soit prise en compte à temps. Les symptômes sont faciles à reconnaître.

cardiaque.Reconnaissance des causes

L’affection doit être traitée suffisamment tôt. Les symptômes s’installent de manière progressive. Ils ne sont pas évidents à reconnaître. Toutefois, on peut constater chez une personne atteinte une fatigue et un manque d’énergie. Quand son fonctionne moins bien, ses muscles ne sont pas approvisionnés et tout effort dévient douloureux. On aperçoit également l’essoufflement. Le cœur devient moins efficace. Il n’arrive plus à bien évacuer le sang qui circule dans les poumons d’où le manque de souffle. Une personne touchée a du mal à rester couchée confortablement. La respiration devient difficile. Une insuffisance cardiaque se manifeste également par une prise de poids, une perte d’appétit et des toux. Les troubles de sommeil, la respiration sifflante et la sensation de froid aux extrémités sont aussi des signes de déficience cardiaque.

Un petit produit qui peut s’avérer un miracle

En Midi-Pyrénées, la déficience cardiaque est responsable de 9 000 hospitalisations par an. Une étude clinique menée sur plus de 8 000 patients, dont des Toulousains vient de révéler un nouveau traitement. Cette recherche démontrerait que le LCZ 696 réduirait de 20 % la mortalité chez les insuffisants cardiaques. Sa commercialisation est prévue avant 2016. Ce médicament expérimental des laboratoires Novartis serait plus efficace par rapport au traitement de référence actuel.

Traiter l’insuffisance par l’activité physique

L’activité physique joue un rôle majeur sur le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins et du cœur. La reprise d’une activité adaptée améliore le système cardiovasculaire et musculaire. Les symptômes tels que la fatigue et l’essoufflement diminueraient nettement. Cette vigueur est adaptée à toute tranche d’âge. Il est également possible de traiter la maladie cardiovasculaire dans le cadre de structures spécialisées telles que les centres de réadaptation cardiaque.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *