222016sept
Comment reconnaître une insuffisance cardiaque ?

Les signes d’une insuffisance cardiaque se veulent variables mais se caractérisent en premier lieu par un essoufflement. Elle peut prendre différentes formes dans le cas où elle est prédominante du côté droit, du côté gauche ou encore si elle est globale.

reconnaitre insuffisance cardiaqueLe premier signe est l’essoufflement (dyspnée). Il peut être déclenché par un simple effort ou survenir durant le repos. La tachycardie constitue un signe courant d’insuffisance cardiaque. L’asthme cardiaque ralentit la respiration (bradypnée) à prédominance expiratoire. En cas de respiration perturbée, je vous invite à consulter votre médecin traitant. Vous ne devez pas considérer cela comme un épisode ponctuel. Soyez attentif à ce que vous ressentez, écoutez votre corps, sans toutefois vous alarmer, mais restez prudent quant à votre santé.

L’insuffisance cardiaque gauche ou droite

Les signes d’une insuffisance cardiaque gauche peuvent provoquer une perte d’appétit, une grande fatigue, des douleurs abdominales et des nausées, ou encore des troubles de la mémoire et de la concentration.

Une insuffisance cardiaque droite se manifeste par des œdèmes des membres inférieurs, une prise de poids et une réduction du débit d’urine.

Surveiller son état de santé tout en entretenant des pensées positives

Se préoccuper de sa santé est une chose, mais il convient de ne pas entretenir de pensées négatives. C’est en pensant que l’on est malade que l’on peut le devenir. Mon conseil est de privilégier la bonne humeur quelle que soit la douleur. Restez humble et travaillez sur vous-même. En vous relaxant et en vous détendant, vous allez de l’avant et préservez votre santé. Pensez aussi à bien surveiller votre alimentation.

Le mental est doté d’une force puissante bien souvent négligée par le corps médical. Ma recommandation, si vous devez consulter un médecin, est justement d’aller en voir plusieurs afin de recueillir plusieurs avis et vous faire votre propre opinion, en restant positif et en vous informant par vous-même. Vous saurez alors mieux évaluer le problème en question et éviterez d’entretenir tout mal. Pensez bien et vous irez bien.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *