102022Sep
Syndrome du QT long : qu’est-ce ?

Syndrome du QT – Le syndrome du QT long désigne un dysfonctionnement du système électrique cardiaque, celui-ci contrôlant la fréquence et le rythme cardiaque. Quand il ne présente pas d’anomalie, le cœur bat à une vitesse et à un rythme habituels déterminés. Si ce n’est le cas, on parle alors d’arythmie, dont le syndrome du QT long est un type.

Le syndrome du QT long

La réalisation d’un électrocardiogramme (ECG) permet de mesurer et enregistrer l’activité électrique traversant le cœur lorsqu’il bat. Chaque partie d’un battement est retranscrite sur un graphique par une lettre : P, Q, R, S ou T. Le QT long est un espacement non habituel entre les points Q et T du graphique sur un ECG.

En cas de syndrome du QT long, la structure du muscle cardiaque reste la même, mais il peut toutefois possible d’avoir des battements rapides et désordonnés, cela pouvant provoquer un évanouissement subit ou des convulsions. Il peut également arriver que le cœur s’arrête brusquement et cause donc la mort. Le QT peut cependant se soigner.

Les Types de QT long

Il en existe 2 :

1 – Le syndrome du QT long congénital résultant d’une mutation génétique

Un grand nombre de gènes liés au QT long ont été découverts et des mutations identifiées.

2 – Le syndrome du QT long acquis causé par certains médicaments

Il existe plus d’une centaine de médicaments pouvant causer un espacement QT. Un déséquilibre électrolytique ou un faible taux de potassium dans le corps (hypokaliémie) peut aussi engendrer le QT long acquis.

Symptômes

Si certains individus atteints du QT long ne présentent pas de symptôme particulier, ceux étant les plus courants sont des convulsions et des évanouissements inexpliqués, tout comme des battements cardiaques inhabituels (arythmie). Ils peuvent se déclencher suite à la pratique d’exercice ou en cas de stress. Il peut arriver que le QT long ne soit pas détecté et donc faire l’objet d’un traitement, ce qui peut alors causer la mort subite.

Facteurs de risque

En cas d’antécédents familiaux de QT long diagnostiqué, de convulsions, d’évanouissements inexpliqués ou de mort subite à un jeune âge, il est important de penser à l’indiquer à votre médecin traitant ou autre professionnel de santé consulté, car dans ces cas il est probable que vous souffriez du QT long ou d’un autre trouble du rythme héréditaire.

Tout enfant, adolescent ou jeune adulte ayant des quasi-noyades, des évanouissements inexpliqués ou ayant vécu ce type d’incidents doit être soumis au dépistage du syndrome. En cas de prise d’un médicament pouvant conduire au déclenchement du QT long, votre médecin aura à surveiller votre état de santé et les signes du problème de santé.

Causes

Le QT long peut être génétique ou acquis. Certains médicaments peuvent le causer : certains types d’antidépresseurs, d’antipsychotiques, d’antibiotiques et de diurétiques. Un déséquilibre électrolytique – pouvant être causé par des vomissements, une diarrhée ou un trouble de l’alimentation – et un faible taux de sodium ou potassium dans le corps peuvent aussi entraîner ce problème de santé.

Diagnostic

Afin de diagnostiquer le QT long, votre médecin doit examiner vos antécédents médicaux et vous aurez aussi à passer un examen de santé complet. L’utilisation d’un électrocardiogramme (ECG) permet une détection des intervalles QT allongés. Cet enregistrement imprimé de votre activité électrique cardiaque délivre des informations sur le rythme cardiaque, les cavités, lésions ou autres problèmes. A voir également : myocardite définition, symptômes et traitement

Pour déceler un QT long, il existe également les tests suivants :

  • La méthode Holter (surveillance d’événements)
  • L’électrocardiogramme d’effort (épreuve d’effort)
  • Des tests génétiques

Le QT long est un problème de santé compliqué à diagnostiquer car l’intervalle QT allongé de certains individus n’est pas visible sur un ECG. En cas de suspicion de son existence, le patient doit alors être dirigé vers un cardiologue qui soit spécialisé dans les troubles du rythme cardiaque afin d’effectuer des tests plus approfondis.

Traitement

Le QT long peut se traiter. Pour cela, votre médecin doit vous prescrire des médicaments, demander une intervention chirurgicale et/ou vous conseiller des changements dans votre mode de vie.

Médicaments

Les médicaments les plus utilisés en cas de QT long sont les bêtabloquants. Ceux-ci permettent un ralentissement du rythme cardiaque en diminuant l’effet d’adrénaline sur le cœur. Il est recommandé de consulter votre médecin afin de définir quels sont les médicaments vous convenant le mieux puis de bien suivre les instructions.

Interventions médicales

Certains cas nécessitent de subir une intervention chirurgicale des nerfs régulant le rythme cardiaque. Si le QT long provoque un rythme cardiaque non habituel et dangereux, vous pouvez alors avoir besoin d’un défibrillateur cardioverteur implantable (DCI).

Habitudes de vie

Un grand nombre de personnes atteintes du syndrome du QT long n’ont à apporter que peu de modifications à leur mode de vie si le problème de santé est correctement traité et contrôlé. Cependant, certains ajustements peuvent s’avérer nécessaires. En effet, certaines activités sportives ou de loisirs accroissent les risques d’évanouissement ou d’événements plus graves. Il est ainsi important d’en discuter avec le cardiologue afin de savoir comment vivre sainement et de façon active sans toutefois risquer d’autres complications.

Vivre avec le syndrome du QT long

Après un diagnostic de QT long, il est compréhensible de se sentir inquiet ou apeuré. Vous pouvez donc trouver du réconfort auprès de membres de la famille, d’amis, d’un médecin ou encore d’un psychologue. Il est en effet important de parler de vos émotions et sentiments en vue de bien vous rétablir.

Est-il possible d’accéder à l’emprunt en cas de syndrome du QT long ?

Si vous êtes atteint(e) du syndrome du QT long et que vous souhaitez emprunter afin d’acquérir un bien immobilier, les banques et assureurs vous classeront dans la catégorie d’emprunteurs avec risques aggravés de santés. Il est dans ce cas probable que l’établissement bancaire que vous démarchez refuse de vous accorder le prêt immobilier souhaité.

Il existe toutefois une solution : la délégation d’assurance. En effet, en faisant le choix de souscrire votre contrat d’assurance de prêt immobilier en dehors l’organisme prêteur, alors vous pouvez accéder à des offres individuelles établies sur mesure et dont certaines sont adaptées aux personnes souffrant de problèmes cardiaques.

Nous vous recommandons donc de faire jouer la concurrence en utilisant le comparateur d’assurances crédit en ligne : c’est gratuit et sans engagement !



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *