42015avr
Ecouter votre cœur…

Avec plus de 4 millions de victimes par an en Europe, la maladie cardio-vasculaire n’est pas du tout à négliger. Dans ce contexte, il est utile de se renseigner sur la dernière avancée médicale sur cette maladie. Notamment avec la tenue du Printemps de la Cardiologie à Toulouse le 02 au 03 avril dernier. Mais bien sûr, les méthodes les plus simples sont toujours efficaces. Électrocardiogramme, ‘échographie cardiaque, épreuve d’effort, Holter ECG : ce sont les moyens les plus pratiqués pour détecter des anomalies dans votre cœur dès l’apparition de symptômes.

123

Trouble du rythme, malaise…

Problème d’oxygénation, palpitations diurnes ou nocturnes, mauvaise vascularisation du cœur, ou tout simplement des douleurs thoraciques ou syncopes… tant de signes pour qu’on vous pousse à faire des examens et en même temps de se souscrire à une assurance prêt maladie cardio-vasculaire.
Les sportifs de haut niveau, les personnes sujettes à du stress quotidien, problème de cholestérol ou tabagisme… sont jugés les exposés à un infarctus et devront surveiller leur cœur périodiquement. À titre d’exemple, ce n’est pas pour rien que le staff médical du XV de France à renforcé sont staff médical avec le Docteur Ziad Houchaymi qui est un cardiologue au Pont de Chaume.

de moins en moins de mortalité…

Plus de 58 000 malades sont atteints d’infarctus en France chaque année. Seulement 5 % ne survivront pas. Avec l’avancée des recherches, des processus de secours de plus en plus de qualité et des médicaments plus adaptés, la mortalité cardio-vasculaire s’est nettement diminuée. Selon quelques études, ce sont l’établissement de Toulouse qui ont un meilleur service dans le domaine, suivi des CHU de Bordeaux, Grenoble et de Caen…




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *