102015juin
Mortalité durant la grossesse : la maladie cardio-vasculaire est la principale cause

Selon une étude, les maladies cardio-vasculaires préexistantes sont l’une des principales causes de mortalité chez les femmes enceintes dans le continent européen. Toutefois, ces données fournies par l’European Society of Cardiology ou ESC vont permettre aux cardiologues de mieux contrôler l’état de santé des femmes enceintes qui souffrent de maladies cardio-vasculaires, et même jusqu’au moment du désir de grossesse de la patiente.

Le nombre de femmes à risque ne cesse d’augmenter

La maladie cardio-vasculaire associée à la grossesse ou non détectée avant, s’avère être un véritable fracas pour les cardiologues. Chaque année, le nombre de femmes à risque ne cesse d’augmenter. L’âge de la première grossesse de plus en plus tardif est la première raison, ce qui représente le risque de grossesse associé à des pathologies telles que l’hypertension ou le diabète. Deuxièmement, on tolère de plus en plus les grossesses aux femmes souffrant de maladies cardio-vasculaires. Pourtant, pendant la grossesse et l’accouchement, le cœur produit beaucoup plus d’efforts, d’où cela peut aggraver une maladie cardio-vasculaire déjà existante. Donc, ces raisons peuvent provoquer des graves complications autant pour la mère que pour son enfant. Selon les données de l’ESC, le nombre de femmes enceintes souffrant de maladies cardio-vasculaires perdant la vie pendant l’accouchement est 100 fois supérieur à la normale. Néanmoins, les statistiques pourront être très utiles pour les médecins, afin de mieux suivre l’état de santé de leurs patientes, ainsi que pour prendre les précautions adaptées.

grossesse







Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *