112018mar

Une communication entre les deux oreillettes droite et gauche du cœur est caractéristique d’une Communication Interauriculaire (CIA). A l’origine de cette maladie, on retrouve un déficit situé au niveau du septum inter-auriculaire qui est leur paroi commune. Cette pathologie représente environ 6% des maladies cardiaques.

Comment se présente une Communication Interauriculaire ?

Cette cardiopathie congénitale se traduit donc par un défaut de la paroi qui sert de séparation entre les oreillettes droite et gauche du cœur. Cette malformation affecte la circulation sanguine dans le cœur. Au début de la maladie, les effets de la Communication Interauriculaire entraînent une dilatation des cavités droites. En évoluant, la maladie va augmenter le niveau des pressions pulmonaires.

Caractéristiques de la Communication Interauriculaire

Parmi les cas recensés, on note que ce sont en majorité les filles qui sont touchées par cette maladie. La maladie se caractérise par un agrandissement de l’orifice de communication situé au niveau du septum inter-auriculaire. Lorsque la taille de l’orifice se situe entre 2 et 4 mm, on parle de Communication Interauriculaire mineure. Dans le cas où la taille dépasse les 20 mm, on parle alors de Communication Interauriculaire majeure.

Quels sont les symptômes de cette maladie cardiaque ?

Les symptômes de la Communication Interauriculaire se font ressentir au niveau du souffle. Un essoufflement (dyspnée) peut caractériser la présence de cette maladie. Parmi les autres symptômes de la maladie, on retrouve : bronchites récurrentes, retard de croissance… La gravité des symptômes va être fonction de la taille de l’orifice.

Quels sont les examens à réaliser ?

Dans le cas où l’on soupçonne la présence d’une communication Interauriculaire, différents examens peuvent être réalisés : électrocardiogramme, écho-doppler, cathétérisme, échographie trans-œsophagienne.

Ces différents examens vont permettre d’évaluer au mieux la gravité de la maladie et de connaître avec précision l’origine de cette pathologie.

Quel traitement mettre en place ?

Lorsque cette maladie est détectée, seule une prise en charge chirurgicale peut permettre de guérir de la Communication Interauriculaire. En moyenne, le taux de réussite de l’opération est plutôt bon et permet à la personne atteinte d’être considérée comme guérie.


Tout comme de nombreuses maladies cardiaques, la Communication Interauriculaire est une pathologie qu’il est important de diagnostiquer le plus tôt possible. En connaissant précisément l’origine de la maladie, une opération va pouvoir être effectuée afin de guérir la personne atteinte. En cas d’apparition des symptômes pouvant traduire la présence de cette maladie, une consultation médicale doit être effectuée.




Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *