152021Déc
Coronavirus maladie du coeur

Coronavirus maladie du coeur – Depuis qu’il est apparu en Chine fin 2019, le coronavirus (SARS-CoV-2) a envahi toute la planète et est devenue une pandémie dont le foyer majeur est en Europe. La France fait ainsi partie des 4 pays du continent les plus touchés, ce qui a conduit les autorités à passer des recommandations d’hygiène et de maintien des distances ainsi que de prendre des mesures de confinement particulièrement strictes. Et, l’urgence de protection se veut impérative pour les personnes qui présentent des risques cardiovasculaires élevés.

Coronavirus maladie du coeur : des risques plus élevés en cas de problème cardio-vasculaire

Les personnes présentant un risque cardio-vasculaire sont particulièrement concernés par les mesures de protection contre le coronavirus maladie du coeur car, du fait de la possible saturation des services hospitaliers en cas de pic d’hospitalisation des personnes touchées, leur prise en charge pour un événement cardiovasculaire serait bien moins bonne (infarctus du myocarde, AVC…). Pourtant, dans ce type de situations, chaque seconde compte afin d’espérer le meilleur dénouement possible pour le patient.

Aussi, d’après les premières études épidémiologiques réalisées en Chine auprès des victimes du coronavirus, tout patient présentant un antécédent cardiovasculaire aurait des risques accrus de développer une forme sévère de l’infection au coronavirus. En effet, dans un premier groupe de patients hospitalisés, près de la moitié d’entre eux (46,4 %) ont développé, en plus de l’infection au coronavirus, un problème cardio-vasculaire ou cérébro-vasculaire. Ceux-ci présentaient des facteurs de risques cardiovasculaires comme l’hypertension ou le diabète. Et, avec le niveau de gravité de l’infection, cette proportion de personnes à risques augmente.

La surmortalité de coronavirus serait ainsi plus marquée dans le groupe de patients ayant des antécédents cardiovasculaires (10,5 %) en comparaison aux patients ayant un problème respiratoire chronique (6,3 %), ces derniers pouvant pourtant être considérés comme les personnes les plus vulnérables. La cause de ce pronostic pourrait être liée au mécanisme d’entrée du coronavirus dans les cellules, utilisant en effet une protéine existant à la surface des cellules : l’ACE (enzyme de conversion de l’angiotensine).

Ainsi, afin de ralentir au maximum la progression du coronavirus dans la population et réduire les risques de développer le coronavirus maladie du coeur, respectez bien les règles d’hygiène et gestes barrières et n’interrompez pas sans avis médical votre traitement médical, si vous en avez un. En cas de doute, n’hésitez pas à appeler votre médecin traitant, ou les services d’urgence en cas d’urgence.

Problèmes cardiaques : comment se protéger contre l’exposition du virus ?

En cas de troubles cardiaques ou d’un problème vasculaire, ou encore si vous avez subi un AVC, voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

  • Faites une liste des personnes pouvant vous aider : aidants, professionnels santé, personnels de soins à domicile, membres de la famille…
  • Assurez-vous de disposer de suffisamment de médicaments d’avance en vous créant une provision sur ordonnance et vérifiez si votre pharmacie livre à domicile. Il est recommandé qu’un membre de la famille ait bonne connaissance de vos médicaments sur ordonnance et qu’il puisse les renouveler.
  • Créez-vous une réserve de denrées non périssables qui soient saines : en cas d’insuffisance cardiaque, évitez par exemple les aliments salés…
  • Pour une meilleure santé cardiaque et cérébrale, ayez une alimentation saine, une activité physique régulière et ne fumez pas.

Faut-il éviter de se rendre à des rendez-vous médicaux ?

Afin de minimiser le risque d’exposition au virus, d’autant plus si vous présentez un trouble cardiaque ou des facteurs de risque d’AVC, il est recommandé d’éviter de vous rendre en milieu hospitalier, mis à part en cas d’urgence. Si vous avez des préoccupations concernant votre état de santé contactez votre médecin traitant.

Comment mesurer sa tension artérielle chez soi ?

Si vous êtes préoccupé(e) par votre tension artérielle, surveillez-la régulièrement. Mais, du fait de règles de distanciation physique, il est probable que vos soignants ne puissent la mesurer en personne. Alors comment faire ?

Vous devez vous équiper d’un tensiomètre, sous les conseils de votre médecin, infirmier ou pharmacien pour vous aider à bien choisir le matériel et déterminer la taille de brassard vous convenant. Lorsque vous mesurez votre pression artérielle à votre domicile, pensez à bien utiliser le même bras à chaque fois et suivez les étapes avec attention pour que la lecture soit fiable.

Coronavirus maladie du coeur | Bon à savoir : il existe des risques (rares) de myocardite à la suite d’une vaccination contre le covid avec un vaccin ARNm (Pfizer, BioNTech et Moderna) chez les personnes âgées de 12 à 50 ans, tout particulièrement chez les hommes de moins de 30 ans.

Myocardite et vaccin covid

Une myocardite désigne une inflammation du myocarde (tissu musculaire du cœur). Les infections virales, comme le Covid, se veulent une cause courante de myocardite, pouvant conduire à une hospitalisation, une insuffisance cardiaque voire la mort subite. La myocardite est également reconnue comme un effet indésirable (rare) des vaccins ARNm par l’Agence Européenne du Médicament (EMA) : selon les données, une personne vaccinée sur 10.000 pourrait être touchée. Plus d’information sur l’infarctus du myocarde.

C’est en date du 8 novembre 2021 que l’ANSM (Agence nationale du médicament) a en effet confirmé l’existence d’un risque peu fréquent de myocardite et péricardite dans les 7 jours qui suivent une vaccination contre le covid 19 avec un vaccin ARNm chez les personnes âgées de 12 à 50 ans, particulièrement chez les jeunes de 12 à 29 ans. Ce risque serait plus marqué après une deuxième injection. Il a ainsi été rapporté par l’ANSM 106 cas de myocardite depuis le début de la vaccination.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *